formation astrologie


Catalogue gratuit
Demandez le catalogue complet de nos formations en Astrologie. Il vous sera envoyé très rapidement par La Poste, et sans aucun engagement.
formation astrologie
Et pour vous remercier de votre intérêt, nous vous offrons un premier cours d'astrologie gratuit, sans aucun engagement !
formation astrologie


Contactez-nous
Claude de Chivré
claudechivre@yahoo.com

 

 

formation astrologie L'astrologie est-elle une science humaine ?
formation astrologie
formation astrologie APPRENDRE FACILEMENT L'ASTROLOGIE CHEZ SOI ET
SE PERFECTIONNER DANS LA PRATIQUE DE LA RELATION D'AIDE ASTRO-PSYCHOLOGIQUE
formation astrologie

Les jours de la semaine et l'astrologie

Lorsque l’on étudie l’astrologie, on a tendance à croire que la relation entre le ciel et l’être humain relève d’une sorte d’influence. Cette hypothèse causaliste n’est peut-être pas la plus vraisemblable. Il n’est pas du tout certain que le lundi, une force quelconque venue du ciel se manifeste pour inciter les petits terriens à faire preuve d’imagination et de créativité. Il n’est pas plus vraisemblable que le mardi nous soyons beaucoup plus entreprenants « à cause d’un influx marsien » Et pourtant … une simple observation sociologique suffirait à nous convaincre de la réalité de cette correspondance entre les jours de la semaine et les rythmes collectifs. Alors que se passe-t-il ?

Est-il utile de préciser d’abord que ce cycle de 7 jours date de la nuit des temps. Il a plusieurs milliers d’années d’existence puisque la bible elle-même en fait état dans la genèse. La plupart des pays du monde se réfère à cette cadence hebdomadaire qui a été fondée sur les 4 phases lunaires et les 7 astres visibles à l’œil nu. Ce que l’on peut donc supposer c’est que l’organisation céleste a servi de MODELE à l’organisation sociétale. Le « cosmos » a inspiré le système social. Les hommes se sont « appropriés » le ciel pour créer de l’ordre. L’institution des jours de la semaine (avec un ordre précis lundi, mardi, mercredi, …) correspond donc à une volonté organisationnelle bâtie sur une étrange logique qui procède autant de l’inspiration mythique que d’une réflexion mathématique. L’heptagramme, la figure géométrique en rapport avec l’étoile à sept branches, aurait donc justifié en partie le choix de l’ordre des jours. Le bon sens a fait le reste. L’homme a imité la nature et c’est sur la base de ce « mimodrame » que s’est constituée progressivement une « mémoire » avec des couches d’informations qui se sont accumulées au fil du temps. Si donc le lundi est considéré comme un jour propice à la créativité, au développement de l’imagination, c’est probablement une question de mémoire, d’informations transmises culturellement et génétiquement. Peut être rien à voir avec une influence cosmique !  La correspondance entre le ciel et l’homme est  presque interactive.   

Weekday heptagram

Voici donc rapidement jeté quelques jalons d’une réflexion qui pourrait faire l’objet d’un ouvrage. La semaine telle que nous la connaissons est issue d’une très longue observation de nos ancêtres dotés d’un bon sens et d’une intelligence bien supérieure à celle que nous leur prêtons habituellement. Car comme le dit le sociologue Edgar Morin, « le calendrier est fixé sur la lune ou le soleil ne sert pas seulement de repère au cours des évènements, il fixe et déclenche le cycle discursif (1) de la vie sociale ». (2)

 

 

  1. « Discursif » : « qui tire une proposition d’une autre par une série de raisonnements successifs (opposé à intuitif) » cf. Petit Robert 1.
  2. Extrait de « La Croyance Astrologique Moderne »  Par MORIN Edgar. Pour lire l’ouvrage : suivre ce lien.