cours astrologie


Catalogue gratuit
Demandez le catalogue complet de nos formations en Astrologie. Il vous sera envoyé très rapidement par La Poste, et sans aucun engagement.
cours astrologie
Et pour vous remercier de votre intérêt, nous vous offrons un premier cours d'astrologie gratuit, sans aucun engagement !
cours astrologie


Contactez-nous
Claude de Chivré
claudechivre@yahoo.com

 

 

cours astrologie L'astrologie est-elle une science humaine ?
cours astrologie
cours astrologie APPRENDRE FACILEMENT L'ASTROLOGIE CHEZ SOI ET
SE PERFECTIONNER DANS LA PRATIQUE DE LA RELATION D'AIDE ASTRO-PSYCHOLOGIQUE
cours astrologie

Faut-il travailler le dimanche Jour du Soleil ?

Le sujet est débattu en haut lieu et il occasionne des polémiques à n’en plus finir. La décision n’appartient pas aux astrologues bien entendu mais il est anormal que l’on ne s’interroge pas plus sur ce qui a présidé à l’organisation de ce calendrier hebdomadaire.

Pourquoi sept jours dans la semaine ?

cours astrologie

Et puis qui sait vraiment que le Lundi est en rapport avec la LUNE (lunae die), le mardi avec la planète MARS, le mercredi avec MERCURE, le jeudi avec JUPITER, le vendredi avec VENUS, le samedi avec SATURNE et le dimanche avec le SOLEIL  (Sunday disent les Anglais) ?
L’astrologie aurait donc présidé à l’organisation du temps sans que nous nous en rendions compte. Le COSMOS est décidément un superbe modèle d’ordre. Quel professeur des écoles enseigne cela à ses élèves ? C’est pourtant élémentaire.  
C’est la fantastique mécanique céleste qui a inspiré les calendriers avec ses unités de temps : la semaine, le mois, l’année.
L’année est l’intervalle de temps moyen qui sépare deux passages du Soleil à l’équinoxe de printemps. (L’année commençait autrefois au Bélier (en mars)  
Le mois est la durée approximative d’une lunaison (28-29 jours)
La semaine: un découpage arbitraire du mois fondé sur le chiffre sept.

Le calendrier Julien date de l’empire romain : 45 ans avant Jésus Christ et c’est bien Jules César qui a convoqué astrologues et astronomes (à l’époque, ils étaient confondus) pour organiser un système de division du temps. L’année a d’abord été divisée en 10 mois. Puis on a considéré que le 12 était un multiplicateur plus commode et sans doute que la symbolique a compté dans la décision d’instituer 12 périodes : Martus, Aprilis, Maius, Junius, Julius, Augustus, September, October, November, December, Januarius (dédié à Janus), et Februarus.     
Le calendrier Grégorien est une refonte de ce calendrier Julien revu et corrigé en 1582 par le Pape Grégoire XIII. C’est celui que nous utilisons aujourd’hui.

Pour en revenir à notre question en rapport avec l’actualité : faut-il travailler le jour du Soleil ? La décision semble difficile à prendre. Surtout en France ou la religion catholique a marqué ce jour de son empreinte : c’est le jour du seigneur.(Les anglais eux n’ont pas osé modifier leur Sunday). La résistance vient-elle de ce marquage religieux ou des habitudes sociétales qui constituent de véritables ancrages sociologiques. Ne sommes nous pas un peu dans la lune le lundi ? Plus actifs le mardi ? Plus portés à la communication et aux échanges le Mercredi, etc … En voilà des drôles de mémoires !

 

A. C.